Le Conseil d’administration du FMI approuve un Instrument triennal de coordination des politiques économiques pour le Sénégal

Le 10 janvier 2020, le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un nouvel instrument triennal de coordination des politiques (ICPE) pour le Sénégal. [1]
L’ICPE pour le Sénégal s’appuiera sur les enseignements des programmes précédents soutenus par le FMI. Il vise à soutenir les efforts des autorités pour consolider la stabilité macroéconomique et favoriser une croissance durable et inclusive. Les revues du programme ont lieu selon un calendrier fixe semestriel. Bien que l’ICPE n’implique aucune utilisation des ressources financières du FMI, l’achèvement des revues prévues dans ce programme aiderait à signaler l’engagement du Sénégal à poursuivre des politiques économiques et des réformes structurelles fortes.
À l’issue de la discussion du Conseil d’administration, M. Tao Zhang, Directeur général adjoint et président par intérim, a déclaré :
«Les performances économiques du Sénégal au cours de la première phase du Plan Sénégal Emergent ont été solides. La croissance a été robuste, portée par des conditions extérieures favorables et d’importants investissements publics, dans le contexte d’une amélioration de l’environnement des affaires. Bien que la dette publique ait augmenté et que le déficit du compte courant se soit creusé, les perspectives restent favorables, à condition que les autorités poursuivent leur stratégie de réforme globale et les mesures visant à consolider la stabilité macroéconomique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *